Valorisation de la littérature par l’invitation d’auteurs en résidence, entretiens, lectures à hautes voix, lectures musicales et ateliers…

Originaire de Savoie, Pauline Ribat commence le théâtre à l’âge de onze ans.

En 2004, âgée de 21 ans, elle intègre l’Académie Théâtrale Françoise Danell – Pierre Debauche à Agen et rencontre Pierre Debauche, pionnier de la décentralisation théâtrale, ainsi que Françoise Danell et Robert Angebaud. Cette école lui donne le goût de la troupe et de la création.

En 2006 Pierre Debauche la prépare au concours d’entrée du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique. Elle intégrera la classe de Nada Strancar, sa grande rencontre du Conservatoire. Elle croisera Dominique Valadié, Andrjez Seweryn, Yann-Joël et Pascal Collin, Didier Sandre, Alfredo Arias…Cette école décuple son amour de la littérature et du jeu. Elle interprète plusieurs grands rôles classiques (Rodogune de Corneille, Le lézard noir de Yukio Mischima, Phèdre de Sénèque), et s’essaie à des auteurs plus contemporains (Avant/Après de Roland Schimmelpfenning, Tendre et cruel de Martin Crimp).

Depuis sa sortie en 2009, elle joue sous la direction de Jacques Kraemer, Benoit Weiler, Guy Pierre Couleau, Stéphanie Tesson, Grégoire Callies. ce dernier l’associe au Théâtre Roublot à Fontenay-sous-Bois entre 2014 et 2017.

En 2020, elle sera à l’affiche dans Et puis s’éteint de l’auteur-metteur en scène Nicolas Kerzsenbaum.

Et prochainement, on pourra la retrouver dans Kairos, la toute nouvelle création de Nicolas Kerzsenbaum.

En 2013, parallèlement à sa carrière d’actrice, elle se lance dans l’écriture de son premier texte Depuis l’aube (ode aux clitoris) soutenu par la Chartreuse-CNES. Le spectacle a été créé dans une mise en scène de l’actrice-autrice à l’automne 2016 à la scène nationale de Chambéry, et repéré en Avignon-OFF 2017 au 11-Gilgamesh. À ce jour il compte près de 60 représentations.

Dans le même temps elle fonde le collectif Traverse avec les auteurs et autrices Adrien Cornaggia, Riad Gahmi, Kevin Keiss, Julie Ménard et Yann Verburgh.

En 2016, elle  écrit Amélie Jackson – une courte pièce de douze minutes – dans le cadre de « A la marge », soirée du collectif Traverse et du comité de lecteurs du JTN, qu’elle met elle-même en espace.

Elle a crée en novembre 2019 à la scène nationale de Chambéry, son deuxième projet d’écriture et de mise en scène : Dans les cordes.

Bibliographie

   Titre du livre, Maison d’édition, année

   Titre du livre, Maison d’édition, année

Les auteurs

Pauline Ribat

artiste

Stanislas Roquette

artiste

Nil Bosca

artiste

Claude Barthélémy

artiste

Jennifer Decker

artiste

Damien Gouy

artiste

Jean-Marc Fort

artiste

Yves Robert

artiste

Pauline Huruguen

artiste